Incubation et émergence

Une association collaborative et solidaire :

Favoriser et faire sortir l’émergence et de l’émergence.

Le moteur principal de l’association et le cœur de sa motivation réside dans le besoin de transmettre, de faire circuler les expériences, et de favoriser le renouvellement de la profession dans ses pratiques, dans ses membres, dans ses réflexions.

L’association Five Tones se veut incubatrice d’acteurs artistiques et culturels, qu’ils soient artistes ou techniciens.

Elle développer alors dès le début comme condition même de son action son dispositif « Zéro de Conduite », et choisit de se servir de toute son activité comme support et soutien pour les professionnels émergents.

Les administrateurs apprenants, cœur de l’équipe de l’association

Elle œuvre à permettre à des nouveaux professionnels de bénéficier au cours d’une première expérience de l’environnement nécessaire au développement de la pratique d’un métier à long terme, en pleine connaissance et maîtrise de ses enjeux et de ses questionnements.

Pour ce faire, l’association prend le parti de favoriser le recrutement de personnes non expérimentées, qui seront alors en charge des structures associées bénéficiaires des prestations.

Sous la supervision d’encadrants expérimentés, ces personnes pourront ainsi développer leur savoir faire tout en développant eux même leurs compétences, leurs liens avec les porteurs de projets, leurs réseaux et leur identité professionnelle.

De par cet encadrement, c’est une équipe complète et non une seule personne qui se mettra au service des structures associées, afin de proposer des prestations de qualité, dans une optique de collaboration association / équipes artistiques et techniques complètes.

En lien étroit avec les directeurs.ices artistiques associées, et leurs équipes de compagnies, ces personnes pourront développer un accompagnement complet des actions en ayant à leur disposition tous les outils techniques nécessaires (logiciels, bureaux..) mais aussi le savoir faire de personnes expérimentés pour répondre aux différents cas de figures posés par les actions à entreprendre.

Les structures associées prendront elles aussi part à la formation de ces nouveaux professionnels de part leur choix de la confiance posée envers eux, et dans le travail en intelligence collective induit par ce choix.

Ces administrateurs apprenant, au sortir d’une première expérience professionnelle qui s’inscrit dans une durée de trois ans, sortiront de fait de ce cycle de travail et de formation avec à disposition toutes les qualifications et savoirs faire nécessaire pour continuer leur métier ailleurs.

Cette logique de terme de contrat est souhaitait pour favoriser de nouveaux entrants réguliers, et ainsi toujours pouvoir proposer ces postes à de nouvelles personnes en démarrage de carrière.

Penser les métiers et la structuration du spectacle vivant

Nous ne pouvons exercer sans penser à nos façons d’exercer.

La réflexion sur nos métiers de l’administration et de la gestion, sur la structuration du spectacle du spectacle vivant nous est essentiel dans une société qui évolue sur le fil du rasoir. Les conséquences de la crise de 2008 sont encore sensibles aujourd’hui, et les impacts même sur nos pratiques encore vifs pour beaucoup.

En favorisant nos échanges, nos réflexions communes et en pensant sans cesse à l’apport intergénérationnel et  inter professionnel comme vecteur d’intelligence collective, nous voulons mettre en place autant d’expérimentations et de réflexions collectives sur nos pratiques.

Elle développe ainsi des rencontres débats avec des directeurs et directrices artistiques chevronnés et aux profils variés à destination de nouveaux professionnels, afin de mettre en avant la richesse des parcours existants et immensément variés dans nos métiers.

Elle met ses locaux à la disposition des réseaux pour accueillir les réunions, rencontres et assemblées de ceux ci, afin de placer ses membres au cœur même de ces réseaux pour qu’ils en apprennent les réalités et en deviennent des membres actifs.

Elle développe des liens avec les formations universitaires ou professionnelles afin d’apporter son regard et son expertises sur nos métiers, mais aussi afin d’ouvrir ces même formations et groupes de personnes formées à ses membres.

Elle développe des outils librement utilisables par ses adhérents : centre de ressources, aides et conseils en tous genre.

Elle favorise les rencontres et les débats, les discussions sur nos métiers en devenant membre de plusieurs réseaux dont elle soutient et participe à l’action : Fédération des Arts de la Rue Occitanie, Association LAPAS, Association La Maille, toile d’artistes féminines.