Dispositif d’aide à l’émergence et à la structuration de nouveaux actes artistiques et culturels.

Trop nombreux sont les porteurs d’actes et de paroles artistiques et culturels déposant les armes devant une complexification massive des contraintes administratives et techniques liées aux pratiques de nos métiers.

Trop nombreux sont ceux qui ne franchissent pas le mur des premières années de développement.

Trop nombreux sont ceux qui ressentent la souffrance de ce mur, de ces échecs, et de cette lutte permanente pour s’exprimer artistiquement.

L’association Five Tones fait le choix de mettre en place un dispositif d’accompagnement de ces nouveaux directeurs.ices artistiques et culturels afin de leur permettre de franchir ce mur et ces premières étapes de travail et de structuration.

En faisant le choix de travailler avec l’association, les structures usagères associées ayant recours aux prestations de celle ci font le choix de participer via leur financement et leur présence au développement de ces nouveaux actes.

Ainsi, l’association accueille comme structure en apprentissage dans le cadre du dispositif « Zéro de Conduite » des artistes ou porteurs de projets émergents qui souhaitent développer leur structure et leur projet.

Ces personnes bénéficieront pendant trois ans du travail, du conseil, de l’accompagnement et de l’expertise de l’équipe de l’association pour développer leur action selon une modalité financière adaptée à leur niveau de développement.

Ils seront également mis en lien, plongés dans les réseaux, afin d’en comprendre les portées, les enjeux, les fonctionnements, les usages.

Ils auront à disposition les ressources de l’association pour mettre en œuvre leur parole artistique.

Au terme des trois ans, ils sortiront alors de ce dispositif en situation d’indépendance et prêt à poursuivre leur aventure au long cours.

Témoignages de compagnies « zéro de conduite » ?

Pourquoi « Zéro de Conduite » ?

Parce que nous ne délivrons aucun permis de création, nous ne croyons pas à la procédure admise du chemin de création. Nous ne pensons pas qu’une seule façon est possible.

Nous ne pensons pas l’acte artistique en projet financier, mais considérons la parole artistique comme le fruit d’un parcours de vie qui demande son expression dans le temps.

Parce que nous croyons, par conviction et par expérience, à la capacité de créer de milles façons différentes, par milles biais variés.

Parce que nous refusons les dictats opérationnels de l’élite et de la bien pensance.

Et que nous faisons notre devoir de rendre l’administration et la gestion au service de l’acte artistique et non l’inverse comme notre temps le souhaiterait.

Car nous défendons le service public de la culture et de l’art.

Nous marchons à contre sens et aimons remonter le fil du troupeau.

Et nous rendons hommage à Jean Vigo et son film « Zéro de conduite », œuvre cinématographie de 1933 jugée anarchiste et libertaire, et censurée pendant 12 ans.

Racontant comment de jeunes collégiens se faisaient rebelles dans leur établissement contre une autorité sévère et punitive.

Lien vers wikipedia